11 étapes pour ranger sa cuisine et la garder impeccable

1. Mise en place d'une bonne organisation de départ

La cuisine idéale doit respecter trois zones d’activités qui regroupent les objets propres à chacune d’elles. « On parle parfois de “triangle d’activités” mais cela fonctionne aussi dans une cuisine linéaire », assure Pauline.

  1. La zone vaisselle : elle comprend l’évier, le lave-vaisselle et, à proximité directe, la vaisselle dont on se sert au quotidien.
  2. La zone cuisson : elle regroupe les plaques, le four, les ustensiles et les plats dédiés à la cuisson.
  3. La zone réserve : elle concentre le réfrigérateur et le stockage de l’épicerie sucrée et salée.

2. Priorisez l'emplacement des choses

« Mettez à votre portée ce que vous utilisez beaucoup et en haut des placards, ou derrière, ce dont vous vous servez moins », conseille la pro. Laissez par exemple les casseroles du quotidien devant et placez la cocotte-minute derrière. Dans le placard à vaisselle, installez devant vous les assiettes et, en hauteur, les grands saladiers.

3. Priorisez l'emplacement des choses

Pauline constate fréquemment dans les habitations où elle intervient que ses clients stockent beaucoup de denrées. « Je jette beaucoup de nourriture périmée », explique-t-elle, « quand je ne tombe pas sur un nid de mites alimentaires ! On n’est plus en temps de guerre et les magasins sont ouverts même le dimanche ! », s’exclame-t-elle. Pauline conseille d’une part de ne pas stocker, et d’autre part, de séparer les denrées entamées de la réserve proprement dite. L’idéal étant d’avoir dans la cuisine un placard pour l’épicerie et un autre pour les stocks dans l’arrière-cuisine. « On évite d’ouvrir quatre paquets de pâtes à la fois grâce à cette organisation ! »

4. Libérez le plan de travail

Un plan de travail bien net donne davantage envie de se mettre à la tâche et facilite grandement le nettoyage. « Mieux vaut que tous les ustensiles aient un emplacement dans un placard ou un tiroir », conseille Pauline. « Encore plus lorsque l’on n’est pas très organisé de nature. Quand on les range sur le plan de travail ou qu’on les accroche à la crédence, ils se mélangent et ça fait vite fouillis. »

5. Le cas des bocaux

Les bocaux en verre sont une bonne idée lorsque l’on achète des produits bio en vrac, par exemple. « Ne surtout pas laisser ces produits dans un sachet papier, car les mites en sont friandes », explique Pauline. On peut également conserver ainsi ses épices. Cependant, ne cédez pas à la tentation de les exhiber pour faire déco sur le plan de travail : ils vont encombrer et surtout rendre difficile le ménage. Rangez-les de préférence entre la zone de réserve et celle de cuisson, avec l’huile, le vinaigre et les autres condiments.

6. Comment gérer le petit électroménager

La bouilloire, le grille-pain, la cafetière, le robot qui fait tout, la pierrade, la crêpière, le gaufrier, l’appareil à smoothies ou à croque-monsieur, la friteuse sans huile, l’appareil à raclette, etc. Nous sommes envahis par le « petit » électroménager, somme toute plutôt encombrant… « On laisse sur le plan de travail les appareils que l’on utilise souvent, soit au moins une fois par semaine », conseille Pauline. « On place les autres en haut d’un placard. On ne met pas à la cave ce qui relève de l’utilisation impromptue, comme l’appareil à raclette, car sinon on n’y pense jamais et cela revient à le jeter. »

7. Où ranger les produits ménagers

« Ne gardez à la cuisine qu’un spray dégraissant et un produit vaisselle », conseille Pauline. Le reste des produits de ménage est idéalement rangé dans un placard dans les toilettes. Ainsi, on évite de les placer à la hauteur des enfants sous l’évier.

8. Que faire des poubelles ?

Comme l’emplacement sous l’évier est libre de tous produits ménagers, on le dédie aux poubelles. « Les poubelles sont impérativement fermées et dotées d’un système qui évite de les toucher. » Si elles ne sont pas placées sous l’évier, optez pour des modèles à pédale ou à ouverture automatique infrarouge.

9. Linge de table et vaisselle de réception

Rangez votre jolie vaisselle dans une armoire au salon, non loin de la table de la salle à manger, de même que les nappes. En ce qui concerne les torchons et les tabliers, conservez-les à la cuisine, dans la zone vaisselle.

10. Adoptez de bons réflexes au quotidien

« L’idéal pour entretenir sa cuisine est de ranger et de nettoyer tout de suite », affirme la pro. Quand vous cuisinez, ne sortez pas tout à la fois et ne rangez pas tout à la fin. Prenez le réflexe de tenir en permanence votre plan de travail propre et fonctionnel : sortez par exemple les œufs pour votre recette, cassez-les et jetez immédiatement les coquilles. Passez un petit coup d’éponge si ça a coulé. « C’est ce que l’on apprend en premier en école de cuisine », renchérit Pauline.

11. Fréquence de nettoyage

  1. Au quotidien, rangez et nettoyez votre plan de travail.
  2. Une fois par semaine, récurez à fond les plaques de cuisson, la crédence, le plan de travail et l’électroménager qui s’y trouve. Lavez les façades de vos meubles de cuisine. N’oubliez pas de nettoyer les prises électriques, la porte du frigo, l’intérieur du micro-ondes.
  3. Une fois par trimestre, videz les placards, le réfrigérateur, et nettoyez à fond. De même pour l’intérieur du four traditionnel.

« Ces conseils sont indicatifs », note Pauline. « En fonction de votre usage de la cuisine ou de la composition de votre famille, nettoyez plus ou moins fréquemment. L’idée à retenir est d’être régulier dans l’entretien, sinon vous vous retrouverez avec un week-end complet de ménage devant vous, ce qui est affreusement décourageant. »

Interview de Pauline Levasseur rédigé sur Houzz par Agnès Carpentier

Partager sur vos réseaux

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook