Comment survivre chez soi quand on fait des travaux

travaux

1. Anticipez !

Ne vous laissez surtout pas prendre au dépourvu par les travaux. Planifiez bien en amont votre organisation sous peine de devoir pousser au dernier moment vos affaires à la va-vite dans un coin. Fatalement, elles seront mal protégées et gêneront les ouvriers. Gardez du temps avant les travaux pour vous organiser : avant qu’ils ne débutent, accordez-vous par exemple un week-end par pièce à traiter.

2. Commencez par les meubles

Videz complètement les meubles de la pièce dans laquelle il faut intervenir : débarrasser l’espace va faciliter le travail des ouvriers. Les gros meubles peuvent rester à l’intérieur. Placez-les au centre de la pièce et bâchez-les soigneusement.

3. Triez et faites des cartons

Ne vous attaquez pas à toutes les pièces à la fois. Prenez pièce par pièce et triez à fond, comme vous feriez pour un déménagement. Faites des catégories : regroupez les choses de même nature et emballez-les dans des cartons. Préférez des cartons à livres (plus petits) et remplissez-les. Nommez-les dans le détail (pas seulement « cuisine » mais « vaisselle », « bougeoirs », etc.). Gardez les gros cartons pour des choses légères : couettes, manteaux…

4. Désencombrez

Servez-vous de cette épreuve pour la retourner en votre faveur. Vous êtes obligé de ranger, alors profitez-en pour débarrasser ! Triez, jetez tout ce qui doit l’être, regroupez les choses qui ont une quelconque valeur et dont vous ne vous servez plus : donnez, vendez…

5. Trouvez un lieu de stockage

Il s’agit de sortir de la ou les pièces qui vont être en travaux tous les petits meubles pouvant être déplacés ainsi que les cartons que vous avez préparés. Soit vous disposez à domicile d’une pièce qui peut les accueillir, soit vous devez stocker hors de chez vous.

  • La solution we-square.com permet de délocaliser des affaires sans vous déplacer. Le site Internet vous envoie des boîtes de rangement que vous remplissez et quelqu’un vient les chercher à votre domicile.
  • www.jestocke.com est un service de garde-meubles entre particuliers. Regardez si l’un de vos voisins n’a pas mis en ligne un espace qu’il souhaite louer comme espace de stockage. Moins cher qu’un vrai garde-meubles, c’est aussi moins sécurisé.
  • Le garde-meubles classique : sécurisé, c’est à vous d’y amener vos affaires. Pour un mois ou deux, ce n’est pas très onéreux.

6. Protégez la zone

Les ouvriers protégeront la ou les pièces où ils doivent intervenir. Si l’entreprise est sérieuse, elle bâchera également la zone de transit entre l’entrée de l’habitation et le chantier pour éviter que tout le logement ne se remplisse de poussière et de saletés. Quant à vous, prévoyez de bâcher l’entrée des pièces qui ne sont pas en travaux pour renforcer la barrière contre la poussière, toujours intense en période de travaux.

7. Après les travaux !

Votre déesse intérieure fait la roue tant elle est contente d’avoir enfin une belle maison, et d’en avoir fini d’avoir avec cette colocation forcée poussiéreuse et bruyante. N’oubliez pas de faire le ménage à fond après le départ des ouvriers même s’ils ont déjà dû procéder à un premier nettoyage. Remettez les meubles en place (c’est l’occasion de les cirer ou xylophéner !) et rangez vos affaires par catégories dans les placards. Repartez du bon pied dans votre organisation pour que l’ordre se pérennise. Et gardez ce conseil de Pauline pour la route : « Ranger c’est gagner… du temps, de l’espace, de l’efficacité et du bien-être ! »

Interview de Pauline Levasseur rédigé sur Houzz par Agnès Carpentier

Partager sur vos réseaux

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook