Tout ce qui est petit est mignon

« Mamaaaaaaaaaan, j’retrouve plus le bout du laser flash super puissant de mon bonhomme vert qui doit sauver la galaxie Flouxor 2000 contre les méchants tout rouges !!!!! »
jouets-petits

« Mamaaaaaaaaan, il est où le tube de shampoing spécial pour la crinière de mon poney qui va dans mon écurie Lego Friends ?? Parce que tu comprends, si je nettoie pas la crinière de Star, ça veut dire que Plume et Etoile seront plus belles et que je vais perdre la compétition de miss poney univers 2015 !!! »

 

Quelle maman n’a pas entendu ces cris désespérés d’enfants au bout de leur vie suite à la perte d’un minuscule morceau de plastique…

 

Car oui, ce sont bien de ces fameuses pièces microscopiques dont je parle.

 

Celles qui nous amusent, enfants, mais qui nous exaspèrent, parents.

 

Parce que c’est vrai que c’est rigolo, ces petites, petites, petites pièces. Quand on a 6 ans, on adoooore déballer ses cadeaux à Noël ou pour son anniversaire, enlever le papier cadeau, exploser l’immense carton ultra marketé disproportionné, sortir le manuel d’utilisation de 312 pages traduit en 54 langues et enfin, ENFIN découvrir tous ces petits sachets plastiques numérotés, remplis de grosses et de (beaucoup) moins grosses pièces !

 

Et qu’il s’agisse de Lego, de Playmobil, de Barbie… même combat !

 

Là commence la grande course de la construction, celle qui va nous apprendre la patience, l’effort, la persévérance, le long cheminement jusqu’au Saint Graal ! Et on va en prendre du plaisir à assembler ces microscopiques pétales sur les tiges de fleurs, enfoncer le bitonio gris sur le bloc rouge pour que la finition soit plus jolie, choisir le modèle de bague à glisser au doigt de sa poupée Polly Pocket ou clipser l’aile de l’hélicoptère miniature de son Kinder surprise.

 

Mais ça c’était avant.

 

Aujourd’hui je suis grande (ou pas) et si je me place en tant que Home Organiser, je n’ai qu’une chose à dire : Pourquoi tant de haine ????

 

Oui, vous, fabricants de jouets, pourquoi tant de haine ?

 

Vous ne pensez donc jamais aux adultes, aux parents, aux rangeurs ?

 

A ceux qui aspireront l’écureuil miniature du zoo Lego Friends en voulant naïvement faire le ménage dans l’antre de leurs bambins (et pourront dire adieu à l’aspirateur dernier cri dont la garantie a expiré la veille).

 

A ceux qui, en allant dire bonne nuit à la petite dernière, marcheront pied nu (AIE) sur la micro chaussure rose fluo – côté talon sinon c’est pas drôle – de la Barbie achetée à Noël in-extremis.

 

Enfin à ceux qui, excédés par le pullulement d’O.M.N.I. (objets miniatures non identifiés), finiront par les abandonner au fond de la coupelle de l’entrée. Avec les pièces en trop des meubles Ikea (dédicace à Gad Elmaleh).

 

Bref, une vraie plaie à ranger et à retrouver tout au fond des bacs!

 

Alors, je le dis, le dénonce et n’en ai pas peur : non, tout ce qui est petit, n’est pas forcément mignon.

 

Céline2626

Partager sur vos réseaux

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook