Office Organiser vs Office Manager vs Happyness Officer, que savons nous de ces nouveaux métiers ?

Avez vous déjà entendu ces termes : “Office Manager”, “Happyness Officer” ou encore “Office Organiser” ?

Ils sont de plus en plus présents dans le monde de l’entreprise et du travail. Mais pour beaucoup ce sont des “anglicismes” qui ne veulent pas dire grand chose ou qui sont simplement utilisés pour “embellir” des métiers ou des tâches déjà inscrits dans nos pratiques.

Pour bien différencier les 3 métiers je dirais que :

  • “Office Manager”  est un métier de coordination entre les dirigeants, les équipes, les activités de support et les différents prestataires de l’entreprise. L’office manager veille au bon fonctionnement d’une entreprise. C’est un poste trés varié de “super assistant”  qui répond à tous les besoins que les équipes ne peuvent pas gérer. Il peut intervenir sur  l’assistance administrative, la comptabilité, les services généraux, les RH et parfois même sur le management et la communication
  • “Chief Happyness Officer” ou “responsable du bonheur” est un métier en développement qui s’occupe des conditions pour rendre les salariés plus heureux au travail. Le concept a été créé par Chade-Meng Tan, un ingénieur américain, 107e salarié embauché par Google qui a changé de métier pour se concentrer sur le développement des personnes et leur bien-être.
  • “Office Organiser”  ou “expert en organisation” est un métier dédié à l’optimisation des espaces, au rangement des objets et à la mise en place de processus dans les espaces de travail. Les prémices du métier, remontent aux années 70 chez Toyota qui a mis en place la méthode des 5S (promis je vous prépare un article sur cette méthode). L’office organiser pose un diagnostic organisationnel sur les espaces, les objets, les papiers et les interactions au quotidien. Il propose ensuite une organisation optimale et la met en place de a à z, grâce au tri, la catégorisation, le désencombrement, le rangement, le classement et l’étiquetage. Avec une bonne méthode simple mais pragmatique cela permet de gagner beaucoup de temps, d’espace et d’efficacité mais également d’améliorer la qualité, la sécurité et le confort au travail. C’est un métier basé sur le bon sens et la rationalisation qui s’inscrit dans une démarche qualité, type RSE.

Ainsi nous distinguons bien ces 3 métiers qui sont finalement étroitement liés. L’office manager pourrait tout à fait avoir besoin des compétences  du Happyness Officer ou du Office Organiser 😉

Il me semble que ces métiers répondent bien à une même problématique : comment augmenter l’efficacité d’une équipe ? ou comment augmenter l’efficacité sans perdre en qualité de travail et bien être des équipes 😀
Surtout que de nos jours les entreprises doivent faire face à une mobilité toujours plus forte : changement d’équipes, de postes, de locaux, de marque, d’entreprise, rachat, déménagement … On ne produit plus les même services ou les mêmes produits ad vitam aeternam comme les entreprises du siècle dernier. Ce qui nécessite que les entreprises, petites ou grandes soient plus réactives, plus organisées, plus structurées.

Donc pour moi même si ces métiers sont issus de métiers déjà existants : secrétaire, assistante, responsable des services généraux, rh, comptables … ils répondent aussi plus précisément et avec plus de flexibilité aux besoins actuels des entreprises.

Enfin il est essentiel que ces métiers soient exercés par de professionnels, formés et compétents qui apportent une véritable expertise et des solutions concrètes. Car ce n’est pas par qu’on a installé un babyfoot dans l’entrée qu’on est “chief happyness officer”  !!! 🙂

Pauline

 

retour sur le blog

 

2 Commentaires

  1. DANIÈLE UNG
    6 septembre 2018

    Bonjour,
    Je suis en CSP au pôle emploi.
    Vos métiers proposés m’intéressent.
    Est ce que vos formations rentrent dans le cadre des financements ?
    Cordialement,
    Danièle UNG

    Reply
    • Pauline
      15 novembre 2018

      Bonjour,

      J’ai obtenu l’agrément pole emploi donc vous pouvez demander une prise en charge AIF

      Reply

Répondre