Du simple bazar au syndrome de Diogène

Du simple bazar au syndrome de Diogène

Qui n’a jamais laissé s’entasser des papiers sur le meuble d’entrée, sorti une pile de vêtements sans la remettre dans l’armoire, reporté le tri de sa boîte mails au lendemain, caché au fond d’un placard des objets non utilisés… ?

Vie professionnelle, stress, enfants, activités extra-professionnelles… toutes les excuses sont bonnes (et légitimes !) pour ne pas se plier à ce qui est perçu comme une corvée.

Pour certains, cela relèvera simplement de la procrastination ; pour d’autres, cela s’avèrera problématique.6652428

La syllogomanie décrit une accumulation compulsive d’objets divers. Cet attachement disproportionné à des éléments matériels, peut être sentimental ou utilitaire, passant du « ça peut servir un jour » à « c’est untel qui me l’a offert ». Pour les personnes atteintes de ce trouble, il ne manque que certains facteurs pour passer à l’action :

  • l’impulsion
  • l’énergie
  • la méthode

C’est là que nous pouvons intervenir dans notre mission de Home & Office Organiser.

Des cas beaucoup plus extrêmes existent, on parle de « Syndrôme de Diogène ».

Ici, les personnes touchées sont dans le déni et l’entassement prend des proportions inouïes, allant jusqu’à une coupure avec la vie familiale et sociale. Une prise en charge psychiatrique est nécessaire. En effet, on ne parle plus seulement d’un entassement matériel (détritus, papiers, vêtements, meubles, objets), mais aussi d’une négligence physique et corporelle.

Un reportage consacré à ce syndrôme dans le magazine 66 minutes, diffusé le 22/02/2015.

Céline

5 Commentaires

  1. DUMAY
    12 février 2016

    Interviendriez-vous chez mon fils qui accumule un tas d’objets depuis une dizaine d’années, il est soigné mais sans succès et nous ne pouvons plus le laisser ainsi, aussi nous recherchons une aide hors du milieu médical.
    Sillogomanie, syndrome diogene ou toc d’accumulation, on ne sait pas.
    Il y aurait l’intérieur et l’extérieur de son domicile à trier et organiser.
    Merci pour votre réponse.

    Reply
    • Pauline
      18 février 2016

      Bonjour,

      Le syndrome de diogène ou sillogomanie, implique parfois des problèmes de salubrité et d’hygiène.
      Si c’est le cas il existe des sociétés spécialisées dans ce type de nettoyage comme http://www.netpro-services.fr/
      Si par contre le logement est tout de même entretenu, nous sommes à même de trier, désencombrer et réorganiser son espace de vie. https://www.bypauline.fr

      Reply
  2. martine
    25 janvier 2017

    Et voilà, je suis atteinte du syndrome de Diogène puissance exponentielle !!!
    fallait bien un jour lui mettre un nom sur le poil à ma « maladie » ! sauf que chez moi c’est propre et que je m’entretiens également bien ! ouf c’est déjà ça de sauvé !!!
    j’ai dû tomber dedans quand j’étais petite parce que quand j’ai déménagé de la ville à la campagne, j’ai HEUREUSEMENT trouvé une maison avec de GRAAAANDES dépendances… sinon mes 220 m3 de cartons ne seraient jamais tous rentrés dans un studio… même en poussant les murs du voisin !!!
    presque tous les thèmes abordés dans ce site m’intéressent et m’interpellent… et les photos “avant” ressemblent étrangement à ce que je vis depuis ma plus tendre enfance !!!
    parfois je regarde tout ça d’un œil critique en me disant « va falloir que je m’y mette si je veux m’y retrouver et ne serait-ce que utiliser les choses que j’ai dans les cartons !!! » mais… y’a toujours un “mais” quand on procrastine !!!
    je pense que vous allez pouvoir m’aider ! merci d’avance !!!

    Reply
    • Pauline
      26 janvier 2017

      nous serions ravies de vous aider Martine !!! 😀

      Reply
  3. nettoyage
    3 avril 2018

    Magnifique ! Vraiment très instructif… 🙂

    Reply

Répondre